Saturday, 10 Dhu al-Qi'dah 1445 | 2024/05/18
Time now: (M.M.T)
Menu
Main menu
Main menu

Media Office
Wilayah Pakistan

H.  19 Safar 1445 No: 1445 / 08
M.  Monday, 04 September 2023

La population est écrasée par les factures d'électricité au profit des propriétaires de banques et de centrales électriques privées. La solution est de rendre ce secteur propriété publique, sous contrôle de l’État, conformément aux dispositions de la

Avec l'arrivée des factures du mois d'août, la patience des gens est finalement à bout. Au cours des dernières années, les factures d’électricité ont augmenté rapidement, sous les préceptes du Fonds monétaire international. De juillet de l’année dernière à juillet de cette année, les factures d’électricité ont augmenté de 18 Rs par unité. Une autre hausse de 26 pour cent des factures d’août a laissé les gens sous le choc. Beaucoup d'entre eux se sont suicidés. Les protestations publiques prennent de l’ampleur sur les marchés. La police a été déployée pour empêcher des attaques contre les bureaux des sociétés de distribution d'électricité. La véritable raison de cette injustice envers les gens est de piller leur argent durement gagné, afin de garantir les profits des banques et des propriétaires des centrales électriques privées.

Le secteur de la production d'électricité a été ouvert aux investissements privés selon le modèle proposé par la Banque mondiale. Il repose sur la théorie capitaliste corrompue selon laquelle « le secteur privé est lui seul le moteur de la croissance » et « ce n’est pas le travail du gouvernement de diriger les entreprises ». Les producteurs d’énergie privés ont contracté d’énormes emprunts auprès des banques et ont construit des centrales électriques avec cet argent. Le gouvernement a conclu des contrats avec les producteurs des centrales électriques sur une base « take-and-pay » en dollars. Dans ces accords, les investisseurs dans les centrales électriques se voient garantir un retour sur tous les coûts commerciaux, y compris les paiements d'usure. Même s’ils ne produisent pas d’électricité, des paiements énergétiques leur seront versés. Ainsi, le système économique capitaliste collecte les richesses de l’ensemble de la société à travers les factures d’électricité, ce qui conduit à l’accumulation de richesses entre les mains des investisseurs dans les centrales électriques et des propriétaires de banques usuraires.

Chers musulmans du Pakistan :La cause profonde de la crise de l’électricité est la mauvaise compréhension de la propriété dans le système capitaliste, imposée par les dirigeants occidentaux au Pakistan. Ce système permet au secteur privé de posséder l'électricité, le pétrole, le gaz et les minéraux. Ces ressources constituent un besoin général des gens, car elles constituent une consommation obligatoire. Qu’il soit bon marché ou cher, les gens ne peuvent pas s’en passer. L’Islam interdit la propriété privée de l’électricité, du pétrole, du gaz et des ressources minérales. Le Messager de Dieu, que la paix et la bénédiction soient sur lui, a dit : «الْمُسْلِمُونَ شُرَكَاءُ فِي ثَلَاثٍ فِي الْكَلَإِ وَالْمَاءِ وَالنَّارِ» « Les musulmans sont co-propriétaires dans trois choses : les pâturages, l'eau et le feu. » (Abu Dawoud). L’Islam divise la propriété dans l’économie en trois types : Propriété privée, propriété publique et propriété de l'État. L'État supervise les biens publics tels que le pétrole, le gaz, l'eau, les pâturages et l'électricité pour les dépenses publiques. Il n’est pas permis au calife des musulmans de transférer ces fonds publics vers une propriété privée par le biais de la privatisation. Ainsi, dans l’État du Khilafah, une énorme source de richesse économique est allouée collectivement à la population. De par son approche unique de la propriété, l’Islam assure la circulation des richesses dans la société. L’Islam interdit la concentration des richesses entre les mains de quelques investisseurs. De plus, grâce aux dispositions économiques de l’Islam, l’électricité, le pétrole et le gaz deviennent accessibles à la population à des prix bon marché.

Chers musulmans du Pakistan :La forte hausse des factures d’électricité met également en évidence les risques liés aux investissements directs étrangers. Aucune nation ne peut se développer de manière forte et indépendante, sur la base d’entreprises et de capitaux étrangers. Il est naïf de le penser. Le Pakistan devrait payer l’année prochaine deux mille milliards de roupies au nom des tarifs énergétiques, dont une énorme somme sera versée aux investisseurs chinois, dans le cadre des accords du corridor économique Chine-Pakistan.

Ô musulmans du Pakistan :la vision de nos dirigeants pour le développement du Pakistan n’est rien d’autre que d’obéir aux diktats du Fonds Monétaire International et de vendre les actifs du pays à des investisseurs et des entreprises étrangères. Seul le Califat nous appliquera ce que Dieu Tout-Puissant a révélé et assurera la prospérité et le développement des pays islamiques, grâce à l'application du système économique de l'Islam. Par conséquent, dans vos manifestations dans les rues, exigez la mise en œuvre du système islamique et l'établissement du califat, et demandez à vos fils dans l'armée de confier Nousra (le soutient) au Hizb ut Tahrir pour restaurer le califat selon la méthode de la prophétie.

Bureau des medias du Hizb ut Tahrir

dans la Wilayah du Pakistan

Hizb-ut Tahrir: Media office
Wilayah Pakistan
Address & Website
Tel: +(92)333-561-3813
http://www.hizb-pakistan.com/
Fax: +(92)21-520-6479
E-Mail: htmediapak@gmail.com

Leave a comment

Make sure you enter the (*) required information where indicated. HTML code is not allowed.

Catégories de Sites

Liens

Occident

Terres Musulmanes

Terres Musulmanes