Saturday, 10 Dhu al-Qi'dah 1445 | 2024/05/18
Time now: (M.M.T)
Menu
Main menu
Main menu

Media Office
Wilayah Pakistan

H.  8 Jumada II 1445 No: 1445 / 26
M.  Thursday, 21 December 2023

L'imposition de la démocratie par une poigne de fer et une politique identitaire nationaliste ont fait du Baloutchistan une préoccupation humanitaire, politique et sécuritaire

La mort tragique récente de Balaach Mola Bakhsh, un jeune Baloch de Turbat, lors d'une rencontre armée organisée par le département de lutte contre le terrorisme, a suscité une indignation générale et un tollé unanime dans tout le pays. La famille de la victime, ainsi que de nombreuses autres personnes, ont entamé un sit-in pacifique, qui s'est transformé en une longue marche vers Islamabad, en guise de protestation acharnée. Cet incident déchirant n'est pas un cas isolé. Il s'agit plutôt d'une sinistre manifestation de problèmes systémiques plus profonds, dans le cadre du modèle actuel d'État-nation, mis en œuvre par le gouvernement fédéral.

Le système qui visait à lier des identités raciales, linguistiques et territoriales variées a lamentablement échoué. Les identités nationalistes lient les gens sur la base d'identités raciales, régionales, linguistiques ou tribales. Cela crée des identités multiples à l'intérieur des frontières d'un seul pays. La société est ainsi divisée selon de multiples lignes de fracture. Le gouvernement national et le système fédéral tentent d'unifier ces différents groupes identitaires sous une autorité fédérale unitaire. À l'origine, il est chargé de garantir les droits, l'accès aux ressources, l'indépendance provinciale et la protection de l'identité locale ou régionale.

Toutefois, dans la pratique, un tel système se heurte continuellement à la répartition des ressources, à l'indépendance des provinces, à la garantie des droits et à la protection de l'identité. Cette lutte permanente conduit alors à entretenir des sentiments de malaise entre de multiples groupes, au sein de l'unité fédérale, ce qui est actuellement le cas au Baloutchistan. La mort tragique de Balaach Mola Bakhsh et la disparition forcée de nombreux jeunes hommes baloutches sont en réalité le résultat d'une main de fer visant à maintenir l'autorité de l'État et à gérer les problèmes causés par le système fédéral injuste lui-même.

L'État pakistanais tente de créer une unité nationale par la force brute pour masquer son échec. Il est responsable de la perte de vies musulmanes innocentes et du conflit croissant entre l'État et les tribus baloutches. Il en résulte des pertes de sang musulman précieux dans les deux camps. Cela affaiblit la force et le pouvoir des musulmans et donne l'occasion aux ennemis de comploter contre nous.

En outre, le cadre démocratique, tout en s'efforçant de représenter la majorité, a marginalisé les voix et les besoins des communautés minoritaires. Cette discrimination ne fait qu'exacerber le fossé. Elle pousse les groupes minoritaires vers des tendances séparatistes, à la recherche d'un régime autonome, où ils peuvent eux aussi bénéficier d'un avantage numérique. Le mouvement séparatiste au Baloutchistan est le résultat direct du système de gouvernement démocratique.

Il est impératif de reconnaître qu'une véritable cohésion sociétale ne peut être obtenue par l'oppression. Bien qu'elle puisse entraîner une conformité et une soumission temporaires, elle est dépourvue d'acceptation et de continuité stable. L'unité de la société passe par le consensus de la société sur le point de vue sur la vie. Elle passe également par la mise en œuvre du système découlant de ce point de vue sur la société. Elle donne naissance à une identité unique pour l'ensemble de la société, qui transcende la couleur, la langue, la race et la tribu. Pour maintenir l'unité d'un État, il est nécessaire d'avoir une société unifiée. L'État ne doit pas créer des sociétés différentes basées sur des identités différentes. Il essaiera alors, sans succès, de maintenir ces sociétés unies, à l'instar du système de gouvernement fédéral actuel.

La solution à la question du Baloutchistan réside dans la structure de l'État du Khilafah (califat). Elle constitue un changement de paradigme par rapport aux pièges du système actuel. Dans le Khilafah, les concepts de majorité et de minorité perdent toute pertinence dans les affaires de l'État. L'ensemble de la Oumma participe à l'élection du Khalifah. La législation au sein du Khilafah est dérivée du Noble Coran et de la Sunna prophétique. La législation du Khilafah n'est dictée ni par la supériorité numérique, ni par une majorité électorale. Cette méthode de l'Islam protège les personnes d'autres races, langues ou régions de l'influence excessive d'une autre race, d'une autre langue ou d'une autre région. En outre, une véritable cohésion politique ne peut être obtenue que par la mise en œuvre du système socio-économique et politique de l'Islam. L'islam est une force d'unification sans pareille, qui transcende les frontières communautaires, linguistiques et territoriales.

Ô sincères officiers de l'armée pakistanaise !

Dans la poursuite de l'unité et de la droiture, abstenons-nous des luttes intestines tragiques et de l'effusion de sang musulman pour les lignes nationalistes arbitraires tracées par les colonialistes. Il s'agit d'un appel à l'unification avec nos courageux frères baloutches, unis pour l'amour d'Allah (swt). Au lieu de sacrifier des vies pour une cause nationaliste, efforçons-nous d'atteindre un objectif plus élevé et plus noble, celui de devenir martyr dans le sentier d'Allah (swt), tout en combattant les forces d'occupation en Palestine et au Cachemire. Souvenez-vous des enseignements de notre bien-aimé Prophète Muhammad (saw) qui a dit, «الْمُسْلِمُ مَنْ سَلِمَ الْمُسْلِمُونَ مِنْ لِسَانِهِ وَيَدِهِ ، وَالْمُهَاجِرُ مَنْ هَجَرَ مَا نَهَى اللَّهُ عَنْهُ»“Le musulman est celui qui évite de nuire aux musulmans avec sa langue et ses mains. Le muhajir (émigrant) est celui qui abandonne tout ce qu'Allah a interdit.” [Bukhari]

Le Messager d'Allah (saw) a également insisté sur le fait que,«لا تَحَاسَدُوا، ولا تَنَاجَشُوا ولا تَبَاغَضُوا، ولا تَدَابَرُوا، ولا يَبِعْ بَعْضُكم على بَيْعِ بعضٍ، وكُونوا عبادَ الله إخوانًا، المسلمُ أخُو المسلمِ لا يَظْلِمُهُ ولا يَخْذُلُهُ ولا يَكذبه ولا يَحْقِرُه» “Ne pas se jalouser les uns les autres. N'augmentez pas les prix en faisant de la surenchère les uns par rapport aux autres. Ne vous haïssez pas les uns les autres. Ne vous tournez pas le dos. Ne vous sous-estimez pas dans le commerce. Soyez plutôt, Ô serviteurs d'Allah, comme des frères. Un musulman est le frère d'un musulman. Il ne lui fait pas de tort. Il ne le déçoit pas. Il ne lui ment pas. Il ne le méprise pas.[Muslim]

En ces temps critiques, où la Oumma est confrontée à la discorde et aux conflits internes, ainsi qu'à l'occupation et à l'oppression des forces extérieures, votre Nussrah (soutien matériel) au Hizb ut Tahrir pour le rétablissement du Khilafah (califat) sur la base de la méthode de la prophétie revêt une immense valeur. Elle seule peut nous guider vers l'unité et la droiture à l'intérieur, et écraser les forces d'occupation extérieures. Ce noble projet de Khilafah transcende les frontières et les nationalités. Il vise à unifier les musulmans et à éradiquer la Fitnah des querelles intestines. Le Khilafah garantira les droits de la charia aux musulmans baloutches et à tous les groupes. Elle apportera la paix et la prospérité à toutes les régions musulmanes, grâce à la bénédiction de l'islam.

Bureau des médias du Hizb ut Tahrir dans la Wilayah du Pakistan

Hizb-ut Tahrir: Media office
Wilayah Pakistan
Address & Website
Tel: +(92)333-561-3813
http://www.hizb-pakistan.com/
Fax: +(92)21-520-6479
E-Mail: htmediapak@gmail.com

Leave a comment

Make sure you enter the (*) required information where indicated. HTML code is not allowed.

Catégories de Sites

Liens

Occident

Terres Musulmanes

Terres Musulmanes