Wednesday, 18 Al-Muharram 1446 | 2024/07/24
Time now: (M.M.T)
Menu
Main menu
Main menu

بسم الله الرحمن الرحيم

Actualités & Commentaires

La découverte d'or en Ouganda ne profitera qu'aux colons

Actualité:

L'Ouganda a annoncé la découverte d'un gisement d'or de 31 millions de tonnes, dont l'or pur extractible est estimé à 320 000 tonnes brutes. Le président Museveni l'a confirmé dans son discours à la nation. La valeur du gisement est estimée à plus de 12 000 milliards de dollars.

Commentaire:

Comme beaucoup d'autres ressources découvertes et disponibles en Ouganda, on s'attend, au-delà de tout doute raisonnable, à ce que l'énorme gisement d'or découvert ne profite qu'aux entreprises des capitalistes occidentaux au nom des investissements étrangers.

Outre les réserves d'or, l'Ouganda possède d'autres ressources naturelles massives, telles que des lacs et des rivières qui couvrent près de 20 % de la superficie totale du pays. Il possède des réserves de cuivre, de tungstène, de cobalt, de colombo-tantalite, de phosphate, de minerai de fer, de calcaire et des quantités notables de pétrole ont été découvertes dans le bassin du rift du lac Albert en 2008 et 2009.

Malgré toutes ces ressources naturelles, l'Ouganda fait partie des nations les plus pauvres du monde. Selon le rapport de la Banque mondiale concernant le Ratio de la population pauvre disposant de moins de $ 1,90 par jour (2011 PPA) (% de la populatio)-Ouganda, la proportion de personnes vivant dans la pauvreté selon le seuil de pauvreté national a augmenté de 1,7 % entre 2012 et 2016. Avec la pandémie de covid-19, la situation est encore pire.

La majorité des gens ne profitent pas des ressources naturelles disponibles dans le pays, même avant la découverte actuelle. Il est cependant illogique de penser que cette nouvelle découverte fera une quelconque différence. Le gouvernement a clairement indiqué le rôle des entreprises capitalistes dans cette découverte lorsqu'il l'a annoncée. Solomon Muyita, porte-parole du ministère ougandais de l'énergie et du développement minéral, a annoncé que l'Ouganda "cherche à attirer des entreprises et des investisseurs internationaux dans le domaine de l'exploitation minière de l'or, ayant déjà accordé une licence à une entreprise chinoise d'exploitation minière de l'or..." (EnergyCapital&Power 06/07/2022). Par conséquent, les véritables bénéficiaires de ce bien public sont les sociétés d'exploitation occidentales colonialistes et quelques familles de l'élite dirigeante du gouvernement qui sont fortement impliquées dans des scandales de corruption.

Selon l'indice de perception de la corruption, Transparency International (2019), l'Ouganda se place parmi les pays les plus corrompus au monde (137e sur 180) et 144e sur 180 en 2021. L'indice Ibrahim de gouvernance africaine classe l'Ouganda encore plus mal. En 2016, le président Museveni a été accusé d'être impliqué dans un scandale de corruption avec l'ancien ministre de l'Intérieur de Hong Kong, Patrick Ho Chi-ping, dans lequel Ho a offert un pot-de-vin de 500 000 dollars à Museveni et 500 000 dollars au ministre ougandais des Affaires étrangères, Sam Kutesa, afin d'obtenir des contrats pour la société chinoise CEFC China Energy Co.

En outre, cette découverte pourrait susciter des tensions entre les puissances coloniales sur l'Ouganda et, par conséquent, entraîner l'effusion de sang des Ougandais, car partout où des ressources sont découvertes, les colonialistes provoquent des conflits, des guerres et l'instabilité afin de pouvoir exploiter librement les ressources, comme c'est le cas dans de nombreux pays africains comme le Congo et le Mozambique.

Dans le contexte ougandais, on s'attend à ce que la tension se situe entre la Grande-Bretagne, la Chine et l'Amérique. Alors que l'Amérique a commencé à perturber le commerce de l'or de la Grande-Bretagne et de l'Europe en Ouganda, les exportations d'or en Ouganda seraient en hausse depuis l'ouverture de l'Africa Gold Refinery à Entebbe en 2014. L'Amérique a sanctionné en mars 2022 l'Africa Gold Refinery ougandaise pour de l'or illicite provenant de la RDC.

Dans le cadre du système économique islamique mis en œuvre par l'État islamique (Khilafah Rachidah), c'est la Oumma qui bénéficiera de ses ressources abondantes, puisque toutes les ressources publiques, comme les minéraux, sont considérées comme des biens publics qui ne seront jamais privatisés au profit de quelques-uns. L'Ouganda et toutes les nations en développement ne seront sauvées de l'exploitation capitaliste et des griffes du colonialisme que par la loi de l'Islam, qui est une miséricorde pour le monde..

Le prophète (saws) a dit : «المسلمون شركاء في ثلاث: في الماء، والكلأ، والنار»Les musulmans sont partenaires en arbres, eau, pâturages et feu.” (Sounan Abou Daoud)

Rédigé pour le Bureau central des médias du Hizb ut Tahrir par

Said Bitomwa

Membre du bureau médiatique du Hizb ut Tahrir en Tanzanie

Leave a comment

Make sure you enter the (*) required information where indicated. HTML code is not allowed.

back to top

Catégories de Sites

Liens

Occident

Terres Musulmanes

Terres Musulmanes